Certes, l’île de beauté est une “petite” île en termes de superficie. Mais rares sont les destinations aussi denses et variées qui peuvent offrir, en quelques jours sur place, une si grande diversité de paysages.
On peut visiter la Corse de différentes façons. En préférant une micro-région en particulier et profiter de la découvrir complètement. Ou opter pour une solution itinérante en changeant tous les jours de lieux et découvrir ainsi le plus possible de cette île unique.

C’est cette option que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui, en vous donnant quelques conseils pour organiser au mieux votre prochain tour de Corse en voiture

Le covoiturage en Corse

Il est important de noter que le covoiturage est encore très peu développé en Corse. L’île est peu peuplée et les déplacements sont assez peu nombreux. Le partage de trajets n’est pas encore entré dans les mœurs insulaires. Les grandes applications de covoiturage peinent à s’imposer ici. Oubliez donc de construire vos déplacements sur ce type de fonctionnement.
Si vous êtes venus en Corse en avion, alors une voiture de location s’impose. Si vous avez choisi de prendre un ferry, vous avez la possibilité d’embarquer votre voiture, et pourquoi pas proposer vous même du covoiturage

Par quelle route commencer ?

Pour vous familiariser avec les routes corses, une arrivée à Bastia ou Calvi est plutôt une bonne idée. Cela vous permettra par exemple de faire une première journée entre la capitale de la Balagne et la ville de Bastia sans trop souffrir des routes sinueuses. Si vous êtes aventuriers, la seconde journée pourra être un vrai test sur les voies torturées du Cap Corse. Si au contraire, vous voulez y aller crescendo, alors direction le sud et Porto Vecchio ou Bonifacio en longeant la côte est.
Mais il va bien falloir affronter les fameux virages et routes de montagnes. Alors autant le faire dans la région de Bavella, en venant du Sud. Les arrêts panoramiques sont nombreux et permettent de se reposer. Notre conseil est ensuite de redescendre vers le bord de mer en traversant l’Alta Rocca en direction de Propriano.
La route de la côte ouest tourne pas mal jusqu’à Ajaccio mais reste d’une très bonne qualité. C’est un peu moins vrai en découvrant la fameuse route des Calanques de Piana puis la succession sans fin de tournants et zig zag entre Porto et Galeria. Variante montagneuse, la traversée via Evisa, le Niolu puis Corté offre des paysages de montagne incroyables. Mais la route pour passer sous les plus hauts sommets se mérite !

Les plages accessibles en voiture

Et oui, toutes les plages en Corse ne sont pas accessibles en voiture. Certaines demandent même de très longues minutes de marche, voire tout simplement un bateau. Mais les plages les plus connues du sud comme Palombaggia ou Santa Giulia sont très facile d’accès, à condition de payer le parking.
Dans le nord, la célèbre plage de Saleccia n’est accessible qu’avec beaucoup de prudence, tant la piste est défoncée. Un véhicule tout terrain est vivement recommandé.
Autres astuces, pour les plages de Calvi, n’hésitez pas à vous garer en ville puis à prendre le train qui dessert l’été toutes les plages de Balagne comme le décrit le site Corsicamore.fr.

Les villes à visiter en voiture

Là encore, sur le principe, toutes les villes sont accessibles. Mais certaines cités corses sont connues pour être un véritable enfer pour le stationnement. La plus difficile est sans conteste Bonifacio. Évitez de tourner pendant des heures et passez par les grands parkings périphériques, certes payants mais très pratiques.
De même pour Ajaccio. La ville de Napoléon est réputée pour les difficultés de circulation.
Petite astuce, préférez Porticcio sur la rive sud du golfe puis prenez la navette maritime pour rejoindre la cité impériale, elle vous dépose en plein centre ville !

Et sur la route ?

Enfin, dernier conseil, sur la façon de conduire en Corse.
Les routes sont étroites et il n’est pas facile de doubler. Vous êtes en vacances, prenez votre temps tout en regardant dans votre rétroviseur. Oui les locaux roulent plus vite que vous, ils connaissent par coeur ces routes, laissez les passer et profitez en douceur de votre tour de Corse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici