L’Équateur est un pays de petite superficie, mais avec de bonnes infrastructures donnant un accès simple à de nombreux sites naturels. Ce pays est pour ainsi dire un véritable paradis pour les amoureux des grands espaces et de la nature. Le trekking et les randonnées dans cette région du monde sont de vrais moments de bonheur. Il y a un nombre incalculable d’itinéraires qui s’adaptent à chaque envie et niveau.

La lagune de Quilotoa

La boucle du Quilotoa est sans aucun doute le trek le plus connu d’Équateur, car très accessible. Elle offre un panorama sur de beaux paysages andins avec un certain confort que les autres itinéraires n’ont pas. En effet, chaque soir, il est possible de faire escale dans un petit village pour profiter d’un parfait mélange entre nature et rencontres humaines. Si vous décidez de faire ce trekking au cours de votre Voyage en Equateur, l’itinéraire normal dure quatre jours. Mais, vous avez le choix d’opter pour une seule étape. Si vous vous renseignez suffisamment, vous pourrez faire ce trek sans un guide.

De Lloa à Mindo

Si vous n’avez pas beaucoup de temps à passer en Équateur, ce petit trek de 2 jours sera très sympa. Il se situe entre Lloa juste à côté de Quito et la forêt de nuage de Mindo, ce qui est parfait pour votre cas. Il s’agira notamment d’une descente d’environ 60 kilomètres le long d’une rivière sans pont que vous devrez d’ailleurs traverser plusieurs fois. Ce trek est donc conseillé en saison sèche et vous permettra d’observer des animaux, des insectes et des oiseaux en tout genre. Le chemin quant à lui est accessible en VTT si vous faites le trek en journée.  

Le volcan El Altar et le Parque Nacional Sangay

Si vous souhaitez approcher l’un des plus beaux volcans d’Équateur, ce trek est pour vous. Il passe par la vallée de Collanes pour arriver jusqu’à la caldeira du volcan formée par une ancienne éruption. Si vous avez de la chance et que le temps est beau, vous bénéficierez d’une vue grandiose comme à Cuzco sur les pics enneigés du volcan et sur la laguna amarilla. Toutefois, pour votre trek  jusqu’à la Laguna Amarilla, il est conseillé d’être accompagné, car le lieu reste extrêmement sauvage et isolé.

Le volcan Rucu Pichincha

Situé au-dessus de la capitale équatorienne, ce volcan vous offre la meilleure acclimatation possible à l’altitude. Une fois au sommet vous aurez une vue incroyable sur la capitale Quito et ses alentours. Le téléphérique vous emmènera depuis Quito jusqu’à la Cruz Loma pour une distance d’environ 4000 m. De cet endroit, il vous sera alors possible d’entreprendre la randonnée vers le sommet du Rucu Pichincha (4696 m). Ce trek se fait généralement en deux étapes, dont la première partie est assez facile et traverse un paysage de landes d’altitude. Par contre, la deuxième partie est un peu plus compliquée à cause de certains passages vertigineux et de la marche sur le sable et les cailloux. La randonnée en elle même n’est pas difficile, mais soyez tout de même vigilant avec la météo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici