Tous les chiens en bonne santé peuvent vous accompagner à une randonnée. Il est alors normal de vouloir que votre compagnon soit avec vous lors de cette superbe activité sportive. Néanmoins, il est nécessaire de tenir compte de quelques aspects de bases du sommet visé et des aptitudes de votre chien.

Pourquoi randonner avec son chien ?

Vous vous demandez certainement pourquoi amener votre chien en randonnée. En effet, la randonnée présente assez d’avantages pour vous ainsi que vous. Randonner avec votre chien vous permet d’être tous deux en très bonne santé. Elle permet à votre compagnon de faire de l’exercice mental grâce à la découverte de plusieurs odeurs. Et pour finir, elle accentue la complicité et l’amour entre votre chien et vous. Il vous permettra de faire comme Thomas Ryan, c’est-à-dire développer une relation extraordinaire avec votre chien. Ce qui facilitera l’écoute et la compréhension entre vous.

Où randonner avec son chien ?

On est souvent habitué à la présence de notre compagnon au point de ne vouloir le laisser pour un instant. Ce qui nous pousse à l’amener partout au point de surestimer ses capacités. Il faut le comprendre, votre chien ne peut pas randonner partout. Si votre chien est capable de randonner, il faut alors trouver la zone idéale. Cependant, il est nécessaire de s’assurer que la zone repérée est accessible aux chiens au risque de ne pas payer une amende. Il est interdit de faire la randonnée avec son chien dans les parcs nationaux, les réserves naturelles au risque de payer une forte d’amande. Aussi il est nécessaire de connaitre les aptitudes intrinsèques de votre chien pour savoir où l’emmener. Son poids, sa taille, son âge, son caractère et sa race détermineront les types de sommets qui lui sont accessibles. En effet, les marches longues sont généralement idéales pour les chiens de taille moyenne avec un museau long. En raison de leur gabarit qui leur offre une bonne aptitude pour franchir les obstacles et une endurance exceptionnelle. Les chiens de petite taille ont souvent de difficultés à randonner sur des terrains escarpés d’endurance sur une longue distance. Alors que les plus grands rencontrent des problèmes d’articulations et un manque. 

Quelles sont les précautions à prendre ?

Plusieurs possibilités souffrent à vous. La première consiste à le laisser évoluer en totale liberté. Dans ce cas, il doit être capable d’obéir lorsque vous le rappelez à l’ordre. Vous avez également l’opportunité de lui mettre un collier GPS pour le localiser au cas où il s’éloignerait.

La seconde possibilité consiste à tenir votre chien en laisse de sorte qu’il soit plus proche de vous. Toutefois, il est nécessaire de ne pas tirer sur la laisse au risque d’empirer sa peur.

Vous voilà enfin prêt pour randonner avec votre compagnon. Veillez à ne pas trop surpasser ses qualités et aptitudes. Et il est toujours bien, comme pour les humains, de commencer par de petites distances et altitudes. Cela permettra à son organisme de s’adapter et d’apprécier l’ascension. Vous pourrez par exemple commencer par une rando habituelle de 1800 m ensuite 3000 m quelques jours avant votre grande randonnée.       

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici